Près de 8 personnes sur 10 ont au moins une carence alimentaire ces carences peuvent être très bénignes mais dépasser un certain niveau elles peuvent créer de gros problèmes pour notre bien-être et notre santé cela va de fatigues passagères jusqu’à des pertes de connaissances et un risque accru de maladie graves… C’est pourquoi il est très important de les détecter rapidement et de les combler encore plus rapidement.


Carences alimentaires et déséquilibres alimentaires ?


carences alimentairesAvant de commencer il est important de distinguer carences et déséquilibres alimentaires qui sont deux choses différentes pouvant parfois se rejoindre.
Les déséquilibres alimentaires sont le fait de manger plus ou moins que ces besoins réels des besoins variant de nombreux critères comme l’âge, le sexe et la dépense réel en calorie journalière.
Une carence alimentaire signifie que l’organisme ne reçoit pas la quantité nécessaire de nutriment dont il a besoin pour fonctionner de façon optimale soit deux tiers des apports nutritionnel conseillés (ANC) définit par l’organisation mondiale de la santé.
Il est important de bien faire la distinction car une personne consommant plus que ces besoins réels (déséquilibre alimentaire) peut ne pas avoir de carences en revanche elle risque d’en rencontrer d’autres dont la surcharge pondérale notamment.
Après avoir défini ce qu’était une carence penchons-nous sur les principales


Quelles sont les principales carences alimentaires ?


Les principales carences alimentaires sont celles des aliments se trouvant difficilement dans l’alimentation et notamment :
Le magnésium un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme
La vitamine D, une vitamine nécessaire au bon fonctionnement des os les personnes à risque étant les végétaliens et les personnes âgées.
Le zinc un élément indispensable à notre système immunitaire qui participe notamment à la synthèse de l’ADN.
Le fer un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux presque tous les végétariens ont des carences alimentaires en fer car celui-ci se trouve essentiellement dans l’alimentation animal.
Le calcium un autre élément très important dans la construction des os et des dents près de 99 % de celui-ci étant concentré dans ces endroits.
Ce sont donc les principales carences alimentaires dont nous sommes victimes et pourtant il serait très simple de les éviter si elles étaient dépistées à temps.


Comment détecter une carence alimentaire ?


Le moyen le plus fiable pour détecter une carence étant de passer un bilan de santé régulièrement chez son médecin traitant en moyenne 1 fois tous les 5 ans entre 20 et 40 ans puis 1 fois tous les 2 ans après cela permettra de déterminer de façon précise les problèmes rencontrés.


Mais au-delà des visites chez votre médecin il est très important de les repérer le plus tôt possible voici quelques symptômes et leurs possibles explications.

  • Si vous êtes irritable, anxieux, hyperémotif et souvent fatigué vous avez certainement une carence en magnésium ou en vitamine C.
  • Si vous êtes souvent enrhumé, fatigué, avez les cheveux et les ongles très fragiles il s’agit certainement d’une carence en zinc dont il faut très rapidement s’occuper sachant le rôle que joue celui-ci dont la synthétisation de notre ADN.
  • Si vous êtes fatigué, avez régulièrement des douleurs musculaires, des crampes et la peau sèche il s’agit probablement d’une carence en vitamines D.
  • Si vous avez des maux de tête, avez tendance à perdre les cheveux, êtes intolérant à l’effort et constatez une réduction de vos capacités physique il s’agit très probablement d’une carence en fer.
  • Enfin si vous avez des problèmes de dentition, de douleurs articulaires ou de troubles rénaux il s’agit encore très probablement d’une carence en calcium.

Voici donc les principaux indicateurs d’alertes il faut maintenant voir comment essayer de les régler.

Comment régler ses carences alimentaires dans l’alimentation ?

Voici par principale carence les aliments idéals pour les combler

  • Pour les carences en magnésium : il est important de manger des légumes verts, des noix et du chocolat (avec un fort taux de cacao 80 % minimum)
  • Pour les carences en calcium : il est important de consommer des produits laitiers fromage, laits, yaourt mais aussi des poissons également riches en oméga 3
  • Pour les carences en fer il faut consommer des viandes (rouge notamment) mais aussi des céréales aux blés complets.
  • Pour les carences en zinc c’est l’oligo-élément le plus difficile à trouver dans l’alimentation et il est souvent onéreux c’est pourquoi n’hésitez pas à faire des cures de compléments alimentaires pour la vitalité sinon vous pouvez consommer des huîtres et du sésame.
  • Pour les carences en vitamines D le mieux est de vous exposer de façon raisonnable au soleil sinon vous en trouverez essentiellement dans l’huile de foie de morue ou dans le soja.

Voilà, vous savez désormais quelles sont les principales carences alimentaires, comment les détecter et surtout comment les éviter pour vivre une vie en bonne santé.